Gérer ses déchets verts

Au jardin écolo, les déchets verts sont pris avec sérieux. Non seulement parce que c'est utile à tout le monde, mais surtout parce que les déchets représentent une richesse insoupçonnée!

Gérer ses déchets verts

Quels déchets ?

Les déchets verts, ce sont tous les restes de végétation : les branches taillées, l'herbe coupée, les vieux plants de légume qui ont fini de donner, les feuilles mortes, etc. Même dans un petit jardin, cela représente un volume important. Les jeter, ce serait retirer à votre terre tous les éléments nutritifs qu'ils contiennent. Mieux vaut les recycler sur place, afin de ne pas épuiser inutilement votre sol ! Pour cela, vous avez plusieurs solutions.

Au compost !

Le premier réflexe face à des déchets verts est de les mêler au tas de compost, où ils se décomposeront avec le reste. Les tiges dures, les grosses branches doivent être broyées pour se décomposer assez vite. Mais tous les déchets végétaux ne doivent pas être ajoutés au tas de compost, sous peine d'avoir des problèmes après. S'ils sont atteints par une maladie contagieuse, ne les ajoutez pas au compost mais déposez-les dans un endroit adapté. De même, si vos déchets comportent des graines, le compost qui en résultera risque de vous ressemer la plante en question, ce qui n'est pas forcément souhaitable. Le compost ne chauffe pas assez pour détruire les graines des déchets végétaux, et vous risquez de les retrouver en fin de compostage. Là aussi, dans ce cas, traitez vos déchets autrement.
+ Voir: Faire son compost.

Recyclez sur place

La meilleure façon pour recycler ses déchets verts sans les composter ni en priver le jardin, c'est d'en faire un paillis au pied de cultures qui ne craignent rien, au pied d'une haie ou sous des arbustes par exemple. Là, les restes végétaux vont se décomposer, sans qu'ils ne puissent se ressemer à l'ombre. Prenez simplement garde de ne pas déposer de matériel contagieux au pied d'une plante fragile. Cette méthode ne devrait pas être utilisée en particulier avec les rosiers et les érables du Japon, qui sont des plantes très sensibles. Au pied d'une haie d'arbustes à feuilles persistantes ou de conifères, vous pouvez en revanche mettre tout ce que vous voulez.

Gérer ses déchets verts

Usages détournés

Les déchets verts peuvent vous rendre de nombreux services. Coupés en petits morceaux, ils enrichiront la terre là où vous les enterrerez. En terre lourde, ces matières allègeront le sol, à la façon d'un fumier qui se décomposerait très lentement. Certains déchets peuvent être très décoratifs, lorsqu'on les dispose de façon créative. Par exemple, les pommes de pin décoreront le pied d'une plante en pot, tandis que les écorces tombées du platane mettront en valeur un pied de buis bien taillé. Et n'oubliez pas non plus de vous faire une provision de tuteurs parmi les tiges que vous taillez !

Des maladies très gênantes

Il existe quelques cas de maladies très contagieuses, comme les nématodes des racines ou les cochenilles farineuses. Comme ces maladies peuvent s'attaquer à n'importe quelle plante, il ne faut pas employer les déchets verts en paillis, mais les jeter, en déchetterie par exemple.

Pas de feu !

Brûler les plantes nettoie et fait de la place... mais pollue terriblement ! En effet, la combustion libère des dioxines et des particules dans l'air ambiant, bien plus que si vous faisiez des dizaines de kilomètres pour aller les mettre en déchetterie... Et le plus écolo, c'est encore de les recycler sur place, pour le bénéfice du jardin !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54