Nourrir les oiseaux du jardin, utile et écolo

Alors que les gelées sévissent, les oiseaux qui ne migrent pas se pressent autour des mangeoires. C'est que dès l'automne, la nourriture manque !

Nourrir les oiseaux du jardin, utile et écolo

Pourquoi faut-il nourrir les oiseaux en hiver ?

En une seule nuit froide d'hiver, une mésange va "brûler" la moitié de son poids pour maintenir la température de son corps. Il lui faut de gros besoins alimentaires, que nos jardins un peu trop maigres en nourriture naturelle pour les oiseaux, n'arrivent pas à fournir. D'ailleurs, 8 mésanges sur 10 meurent au cours de l'hiver, principalement à cause de la faim. Ce n'est pas tant le froid que le manque de nourriture qui pénalise les oiseaux. La période la plus cruciale pour eux correspond à la fin de l'hiver, car même si les températures redeviennent un peu clémentes, l'essentiel de la nourriture disponible dans les environs a été consommé, et l'abondance du printemps est encore loin. Nourrir, c'est donc protéger !

À chaque oiseau sa mangeoire

Choisissez un modèle adapté à l'espèce que vous souhaitez favoriser.

Nourrir les oiseaux du jardin, utile et écolo

Les silos à suspendre attirent les passereaux grimpeurs, comme les mésanges et les sittelles. Accrochez-les à une branche dégagée et qui ne se balance pas trop au vent.

Nourrir les oiseaux du jardin, utile et écolo

Les mangeoires en plateau répondent au besoin des oiseaux mangeant de préférence au sol, comme les pinsons et les verdiers. Donnez-leur à manger sur un plateau, fixé sur un poteau. Les merles apprécieront aussi ce type de mangeoire, mais à terre. Dans tous les cas, vous gagnerez à entourer la mangeoire de grillage à très grosses mailles (8 cm de côté, qui empêcheront les indésirables (pies, corneilles, pigeons) de venir piller la nourriture des autres.

D'autres façons de nourrir

À défaut de mangeoire "en dur", accrochez des filets de nourriture directement aux branches. Choisissez un endroit assez haut, à 1,50 m du sol au moins, afin que ni les rongeurs ni les chats ne puissent profiter de l'aubaine. Une branche dégagée d'un arbuste à feuilles caduques, d'où les oiseaux peuvent s'envoler rapidement, est préférable.

Nourrir les oiseaux du jardin, utile et écolo

Enfin, accrochez dans les branches, à 1 m de hauteur au moins, des branches de millet. Le moineau friquet, le tarin des aulnes et le gros-bec l'apprécieront, surtout par grand froid. Ces deux derniers évitent de fréquenter les mangeoires et préfèrent une nourriture dispensée de cette manière.

Nourrir les oiseaux du jardin, utile et écolo

Pour les oiseaux amateurs de fruits, accrochez quelques pommes très sucrées à une branche : elles seront très appréciées.

Gardez les mangeoires propres

Pensez à nettoyer les divers supports servant au nourrissage des oiseaux pendant l'hiver. Plongez-les dans un liquide savonneux, puis rincez-les à l'eau bouillante. Ne les mettez pas tout de suite en place mais attendez la première neige. Les oiseaux fréquentent moins une mangeoire qui a été laissée vide durant les semaines précédentes. Et surtout, cette précaution limite le risque de contamination des oiseaux par des individus porteurs de maladie, en particulier la variole aviaire, qui touche les passereaux. Une autre bonne pratique consiste à séparer les points de nourrissage pour limiter les bagarres, sources d'infection et d'affaiblissement des oiseaux.

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54