Les auxiliaires du jardinier

Votre jardin est plein d'amis ! Découvrez quelques-uns des habitants qui vous aident, sans que vous le sachiez. En les protégeant, vous vous garantissez un jardin plus naturel et plus facile !

Les auxiliaires du jardinier

Les butineurs

Sans eux, il n'y aurait pas grand-chose à cueillir sur les pommiers et les courgettes ! Les butineurs, ce sont tous les insectes fréquentant les fleurs, depuis l'abeille domestique jusqu'aux papillons, en passant par les bourdons, des coléoptères, des mouches et même certaines petites guêpes ! Cela représente une faune grouillante mais très utile. En variant vos plantations fleuries, vous offrirez le refuge à un plus grand nombre de ces butineurs. Non seulement votre jardin sera plus vivant, mais les fleurs seront mieux fécondées. Or après la fleur, il y a parfois le fruit à croquer...

Les auxiliaires du jardinier

Les prédateurs d'insectes piqueurs

Ils patrouillent sur les tiges à la chasse aux pucerons, aux psylles et autres voleurs de sève. La coccinelle en est la plus connue, mais avez-vous déjà remarqué sa larve ? Elle est encore plus gloutonne en puceron que l'adulte. D'autres insectes se livrent à ce nettoyage en règle, comme les larves de syrphe (une mouche se faisant passer pour une petite guêpe, bien qu'inoffensive), la chrysope, les guêpes communes, des mouches prédatrices, etc. Les punaises prédatrices, elles, apprécient aussi les œufs d'insectes piqueurs et de chenilles. Évitez donc de traiter les plantes qui n'en n'ont pas un besoin vital : vous préserverez ces auxiliaires.

Les auxiliaires du jardinier

Les prédateurs de limaces

Ils volent au secours de vos tendres pousses ! "Ils", ce sont d'abord les carabes, ces coléoptères discrets mais à la splendide livrée. Les oiseaux leur prêtent volontiers main-forte, surtout les merles et les grives. Peut-être trouverez-vous des restes de coquille d'escargot sur une pierre ? C'est là que la grive a l'habitude de déguster son repas. Il sera judicieux de laisser une pierre plate, bien exposée, pour que cet oiseau vienne vous débarrasser des escargots. Mais les mollusques ont bien d'autres ennemis : les grenouilles, les crapauds, les taupes, les musaraignes et les orvets, pour n'en citer que quelques-uns. Prévoir des refuges adaptés, comme un tas de bois ou de pierres que vous ne dérangerez pas, offrira un gîte apprécié par tous ces animaux vous aidant dans la lutte contre les dégâts causés par les limaces et les escargots.

Et ce n'est pas fini !

La liste des animaux qui vous rendent service d'une façon ou d'une autre est bien plus longue. On pourrait y ajouter ceux qui aèrent votre terre ou encore les décomposeurs, c'est-à-dire ceux qui transforment la matière organique en humus.
+ Voir: La vie du sol

Il y a aussi tous les prédateurs généralistes, qui régulent les pullulations au jardin : araignées, guêpes, opilions (qu'on appelle aussi "faucheux"), acariens prédateurs, mouches chasseuses ou prédatrices, etc. Il n'est pas besoin de connaître tout cela pour mener à bien son jardin écologique. Mais il faut savoir que parmi toute la faune d'un jardin, seule une petite partie peut causer de vrais soucis à vos cultures ! Le reste ne s'intéresse pas aux plantes ou uniquement aux plantes sauvages. Cela alimente une chaîne dont vos plantes préférées profitent. Alors, laissez la vie venir dans votre jardin !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54