Protéger les oiseaux

Les oiseaux sont adorables... sauf ceux qui grignotent nos cerises bien sucrées ! Mais saviez-vous que la plupart des oiseaux, même ceux qui vous semblent communs, sont en réalité en voie de régression ? Votre jardin peut alors constituer un refuge efficace contre cette raréfaction.

Protéger les oiseaux

Des haies et des arbres avant tout

De tous les sites favorables que vous pourrez offrir aux oiseaux, la haie de plantes à feuilles caduques (qui tombent en hiver) sera la meilleure. Ce n'est pas tant le manque de nourriture qui nuit à la préservation des oiseaux, mais le manque d'endroits pour nicher. Or une bonne part des oiseaux de nos jardins nichent dans les haies. Un dense réseau de branches leur sera très utile. La meilleure des plantes pour cela ? L'aubépine ! Ses épines protègent les jeunes couvées des "dénicheurs", c'est-à-dire les ennemis des couvées (les corneilles, les rats, les chats…et les écureuils !). A l'automne, ses fruits font le bonheur des oiseaux dits frugivores, qui se nourrissent de fruits en hiver. Toute autre haie sera utile, mais les oiseaux préfèrent les plantes à feuilles larges et la plupart délaisse les haies de conifères (sauf en région de montagne).

Si vous possédez un arbre creux, laissez les oiseaux en profiter ! Ce type de refuge est devenu très rare, et il est certain que les pics, les sitelles, les chauves-souris et les petites chouettes se disputeront le lieu !

Protéger les oiseaux

Des bonnes plantes

Accompagnez la haie de plantes qui nourriront les oiseaux en hiver, lorsque la bise sera venue ! Les cardons, les cotonéasters, les centaurées vivaces, les cornouillers et les sorbiers font partie des plantes qui ont le plus de succès. Mais les graminées à grosses graines et de nombreux arbres (bouleaux, aulnes, noisetier) offriront à d'autres une pitance bienvenue. Les pommiers à petits fruits décoratifs, comme la variété 'Evereste', sera aussi très apprécié. C'est un arbre doublement écologique, car au printemps, il attire les butineurs tout en renforçant la production de pommes, tandis qu'il sert aux oiseaux en automne !

Quels nichoirs ?

Malgré la présence d'une haie dans le jardin, de nombreux oiseaux manquent de sites pour nicher, comme les mésanges et les chouettes chevêches. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez vous lancer dans la fabrication des nichoirs. Qu'il soit fait "maison" ou que vous l'ayez acheté, assurez-vous que le nichoir sera utile. Les oiseaux ont des besoins très spécifiques, et certains modèles un peu fantaisistes ne leur seront pas utiles...

Installez le nichoir dans un endroit bien exposé, à l'Est, contre un mur abrité des vents dominants. Mieux vaut qu'aucune branche ne touche le toit du nichoir : cela faciliterait l'arrivée des dénicheurs.

N'oubliez pas la boisson !

Les oiseaux ont souvent soif au jardin. Pour se désaltérer, ils picorent dans les pommes et les tomates, causant des dégâts dont on se serait bien passé ! La solution consiste à leur offrir à boire, en disposant des vasques peu profondes, à raison d'une vasque pour 400 à 500 m² environ, dans un endroit dégagé. Veillez à ce que l'eau y soit toujours propre, surtout en été. En hiver, renouvelez l'eau mais ne versez pas d'eau chaude : cela pourrait causer un choc thermique fatal à vos petits protégés !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54