Les chenilles

Les jolis papillons qui volettent dans le jardin possèdent des larves discrètes, qui ne s'attaquent que très rarement aux plantes cultivées. Ce sont en revanche les papillons de nuit, ternes et discrets, qu’il faut redouter pour leurs attaques des cultures.

Les chenilles

Les chenilles

Les symptômes

Les chenilles ne se repèrent pas du premier coup d'œil. Leurs dégâts sont en revanche très visibles. Les feuilles sont mangées en partant du bord vers le centre de la feuille, les nervures étant laissées en place. En regardant de près les parties grignotées, vous apercevrez des crottes. Les chenilles ne sont en général pas loin, cachées le long des tiges ou au centre de la plante. Elles se caractérisent par la rapidité de leur attaque et peuvent parfois ronger toutes les feuilles d'une plante en quelques jours seulement.

Son cycle

Les problèmes causés par les chenilles se rencontrent essentiellement au printemps, lorsque la végétation déploie son feuillage. Quelques chenilles sont actives en hiver, comme la chenille processionnaire du pin, tandis que d'autres peuvent sévir l'automne, comme la piéride du chou. Celle-ci vit en groupe d'une dizaine environ, plus ou moins réparties sur la plante : si vous en trouvez une, il y en a sûrement d'autres dans les environs !

Comment lutter

Si les dégâts sont limités et qu’il n'y a que quelques chenilles, le plus simple est de les ramasser à la main et de vous en défaire. Si en revanche les chenilles sont très nombreuses et localisées sur une partie de la plante, vous pouvez envisager un traitement à base de Bacillus thuringiensis. Il s'agit d'une bactérie agissant de façon naturelle sur les chenilles et qui les fait dépérir. Une pulvérisation suffit sur les feuilles attaquées, le soir, par temps sec.

Comment l'éviter

Planter des végétaux variés et s’abstenir de planter une grande concentration de végétaux sensibles aux attaques vous évitera que les papillons ravageurs correspondants ne s'y posent pour pondre. Il n’existe cependant aucune méthode préventive totalement efficace contre les chenilles. Vous pouvez lutter contre certaines d’entre elles par l'emploi de pièges à phéromones, qui empêche les papillons adultes de se reproduire. Ce type de piège écologique et efficace est disponible pour des chenilles particulières, comme les vers des fruits (qui sont des chenilles malgré leur apparence !), la chenille processionnaire du pin ou encore la mineuse du marronnier, la chenille d'un minuscule papillon.

A savoir

Les dégâts des chenilles peuvent se confondre avec ceux des limaces, lors des printemps particulièrement humides. C'est la trace de mucus, sous la forme d'une traînée brillante sur les feuilles, qui vous confirmera les méfaits des limaces et non pas des chenilles.

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54