Un air oriental avec les érables du Japon

Grands ou petits, ils ont tous en commun de se cultiver très facilement. Et ils ne sont pas fragiles du tout : ne vous en privez pas, surtout en pot !

Un air oriental avec les érables du Japon
Un air oriental avec les érables du Japon
Certains érables du Japon peuvent devenir grands !

Une incroyable diversité

Les érables du Japon sont très diversifiés. Les formes les plus classiques ont de petites feuilles palmées, qui prennent de très jolies couleurs en automne. D'autres ont des feuilles plus arrondies, ou au contraire plus découpées. Et ils présentent toutes les panachures possibles. Au printemps, l'éclosion de leurs bourgeons est très jolie. Et durant l'été, leur feuillage prend des teintes allant du vert jusqu'au pourpre presque noir, en passant par le jaune doré. Il existerait ainsi plus d'un demi-millier de variétés d'érables du Japon. Forcément, il y en a un pour vous !

Il résiste à tout, ou presque

On imagine parfois que l'érable du Japon est une plante de terre de bruyère. En fait, il supporte assez bien le calcaire et même les terres un peu argileuses, du moment qu'on l'encourage avec du compost. Les variétés à feuilles pourpres ou vertes, et dont le feuillage n'est pas très découpé, supportent bien le soleil et il n'est pas besoin de leur réserver une place à l'ombre. L'idéal, pour toutes les variétés, est un emplacement à la mi-ombre, baigné de soleil durant une partie de la journée seulement. L'érable du Japon, dans la nature, est un arbre de lisière. Certaines variétés peuvent devenir grandes (plus de 6 m de haut) alors que d'autres resteront de petits buissons.

Partout, sauf dans le vent

L'érable du Japon peut trouver une place en pot comme en pleine terre, dans un petit jardin comme un grand. Son seul ennemi, ce n'est pas le froid, mais le vent, qui le dessèche en été et le fait souffrir en hiver. En région venteuse, pensez à l'abriter derrière une haie de végétaux gardant leurs feuilles toute l'année.

L'installation d'un érable ne présente aucune difficulté. Choisissez bien l'endroit où le planter, en fonction de ses couleurs, en particulier de son feuillage. Ainsi, les feuilles jaunes en saison craignent le plein soleil, alors que les variétés plus rouges aiment un peu plus de lumière que les autres.

Un érable du Japon peut supporter un sol un peu sec en été, s'il a la possibilité de s'enraciner profondément. En sol rocheux (surtout calcaire), mieux vaudra le cultiver en pot, à moins de bénéficier d'été très humides. Ailleurs, il suffira de bien l'arroser durant les premières années, le temps qu'il s'installe, et de lui offrir un paillis de mai à octobre. Apportez l'équivalent d'un arrosoir chaque semaine.

La plantation pas à pas

1 Trempez la motte dans un seau d'eau.

Un air oriental avec les érables du Japon
2 Sortez-la de son pot.

Un air oriental avec les érables du Japon
3 Vérifiez que le trou préparé est assez large et profond.
Un air oriental avec les érables du Japon
4 Calez le sujet dans le trou, à la bonne profondeur.
Un air oriental avec les érables du Japon
5 Comblez le trou, avec du terreau si le sol est pauvre.
Un air oriental avec les érables du Japon
6 Arrosez en cuvette au pied.

Un air oriental avec les érables du Japon

Et la taille ?

Elle n'est nécessaire que si l'érable du Japon devient trop encombrant, dans les petits jardins, ou pour lui donner une forme particulière. On peut en effet le sculpter, car il supporte très bien la taille. Seul impératif : taillez-le en février-mars, juste avant qu'il n'entre en végétation. Un érable du Japon peut vivre plus d'un siècle, même les petites variétés. Vous allez en profiter longtemps !

M. Jean-Michel GROULT
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54