Les plantes à bulbes

Les plantes à bulbes constituent un petit miracle de la nature : on enterre un "oignon" et quelques mois plus tard, il en sort une tige vigoureuse, portant des fleurs éclatantes ! Il est plus délicat, en revanche, de les faire revenir chaque année...

 

Avant de planter...
Vérifiez la nature de votre terre : les sols lourds et argileux, qui retiennent beaucoup l'eau en hiver déplaisent aux plantes à bulbes. Elles préfèrent les terres à la fois drainantes et riches, comme les terres limoneuses. Toutes ont besoin de lumière, dans des proportions variables. Le manque de lumière les empêche de reconstituer leurs réserves après la floraison et elles fleurissent de moins en moins. Il est difficile, de toute façon, de faire refleurir les tulipes à fleurs très doubles et les couronnes impériales, qui sont très exigeantes. Préférez les bulbes plus faciles, qui se naturalisent en se ressemant au jardin. Les muscaris et les perce-neige sont formidables, en grandes colonies, sous les arbustes.

Les bulbes d'été, comme les dahlias et les glaïeuls, sont moins exigeants car ils n'auront pas à passer l'hiver en terre. Il leur faut également le plein soleil. Comme ils laissent une place libre pendant l'hiver, prévoyez de les remplacer, à la saison froide, par des plantes d'intérêt hivernal, comme les bruyères colorées ou les choux d'ornement.

Au moment de la plantation
Travaillez la terre en profondeur et si elle est un peu collante, enrichissez-la avec des matières qui faciliteront l'écoulement de l'eau, comme du compost fibreux. Ne créez pas de couche de gravier en sol argileux, même si on recommande parfois de planter les bulbes sur un tel agencement. L'eau s'y accumule comme dans une baignoire et fait pourrir les bulbes. Enterrez les bulbes à la bonne profondeur, sous trois fois leur hauteur de terre. En terre sableuse, il vaut mieux planter un peu plus profondément, et un peu moins en terre peu drainante. Placez-les le bourgeon tourné vers le haut. En cas de doute, plantez-les sur le flanc, la tige trouvant d'elle-même la bonne orientation. N'apportez pas d'engrais et n'arrosez pas après plantation : les bulbes se débrouillent. Repérez l'endroit de plantation, afin de ne pas les déranger par mégarde, après les avoir oubliés !

Les soigner
Les plantes à bulbes sont des végétaux vraiment faciles. Aucun arrosage n'est nécessaire, car ils se mettent en repos d'eux-mêmes lorsque les conditions leur deviennent défavorables. Laissez le feuillage en place après la floraison. Il n'est pas question de le couper ou de le lier en botte, car ce serait les priver de lumière et vous n'auriez pas de floraison l'année d'après.

En automne, arrachez les bulbes d'été et entreposez-les en cave, à l'abri du gel et de la lumière à 5-10°C. N'oubliez pas de les étiqueter pour vous souvenir de la couleur. Les bulbes fleurissant au printemps et qui ont passé l'hiver en terre n'ont pas besoin d'être arrachés lorsqu'ils fanent.

 
M. Jean-Michel GROULT
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54