Accueil > Forêt Bois > Travaux forestiers > Plantation forestière

Plantation forestière

Fiche précédente   Retour à la liste   Fiche suivante

Acheter: Plantation forestière

 

Photos sur:  Plantation forestière

 

Tout savoir sur: Plantation forestière

Plantation forestière

Actualisé le 02-03-2021

I - Qu'est-ce qu'une plantation forestière ?

La plantation est la dernière étape d'un boisement ou d'un reboisement.
Elle intervient donc après un travail du sol préalable (voir labour forestier).
Il s'agit, pour la forêt des Landes de Gascogne, d'une opération non mécanisée et réalisée à 100% par la main de l'Homme.
En somme, il s'agit de planter à intervalle régulier, des jeunes plants forestiers dans un sol travaillé au préalable.

Les essences pin maritime et pin taeda sont les plus plantées sur le massif forestier Landais.

Des variétés comme l'eucalyptus et le robinier faux-acacias sont utilisées en plantation sur les landes les plus riches que l'on peut trouver sur le massif.
Les plantations de peupliers sont effectuées sur des terrains riches et frais, souvent en bordure de cours d'eau.
De même depuis la tempête Klaus de 2009, des projets de plantations différents sont apparus.

Les lisières de feuillus sont complémentaires de la forêt résineuse de production. Elles sont une alternative à la monoculture. Elles sont utiles aussi bien pour la faune que pour la flore. Elles apportent de la diversité. Elles constituent des barrières sanitaires. Elles participent à la lutte contre les grands incendies. Elles sont composées d'essences rustiques : chêne liège, chêne vert, chêne tauzin, chêne des marais, bouleau verruqueux, arbousier, noisetier commun…

Dans le milieu agricole, l'implantation de haies champêtres constitue à la fois des brise-vents et une diversification paysagère et écologique. Mais il existe aussi des projets avec un objectif de production de bois (Agroforesterie). Par exemple, il est possible d'allier production de bois et bien-être animal dans le cadre de parcours avicole. De même il est possible d'allier production de bois et production agricole.

Des projets d'aménagement de carrières voient régulièrement le jour. Les exploitants de ces sites ont pris conscience de l'importance de l'intégration paysagère de ces dernières. Aujourd'hui, la diversité des outils et des végétaux permet de « revégétaliser » ces zones.

Enfin, les syndicats de gestion des cours d'eau travaillent de plus en plus sur la remise en état des berges et des zones alentours. De plus, des projets de plantations avec des essences diversifiées se multiplient pour compenser les dégâts issus d'évènements climatiques : crues et tempêtes.

II - Comment réaliser une plantation forestière ?

Tout d'abord il est impératif de réaliser un travail du sol adapté et de choisir des plants de qualité et ce, quel que soit son projet de plantation. (Voir fiche qualité des plants).

Focus sur la technique de plantation:

Pour les reboisements sur le massif aquitain, la canne à planter est l'outil le plus utilisé. Elle est la plus adaptée à la mise en place de plants en motte. Il est désormais rare de planter à la bêche, à la houe ou à la pioche.
Voir la vidéo de démonstration de la technique de plantation utilisée par Planfor
Plantation du pin maritime


Choix de la densité de plantation :

Les critères qui définissent la densité de plants à l'hectare sont la qualité du sol et la surface à reboiser.
Sur le massif Aquitain, la densité varie de 1200 à 1500 plants/ha en règle générale. Soit une distance sur la ligne de plantation comprise entre 1,5m et 2m, et un espacement entre les lignes compris entre 4 m et 4,50 m.
Ces densités varient selon que l'on plante des résineux ou des feuillus.

Date de plantation :

L'utilisation de plants en motte offre une grande amplitude de plantation de septembre à juin, en fonction des singularités des chantiers.

Règles de plantation :

  • Ne pas manipuler de plants en motte par temps de gel.
  • Ne pas planter par temps de gel.
  • Adapter les horaires de plantation et contrôler l'humidité des plants en fonction des conditions météorologiques et des périodes de reboisement.
  • Bien recouvrir la motte, sans tasser et sans comprimer.
  • Veiller à la bonne rectitude du plant.
  • Réaliser des entretiens mécaniques et manuels durant 2 cycles végétatifs pour limiter le retour de la végétation adventice, assurer la reprise des jeunes plants et leur bon développement.
  • Surveiller et anticiper les dégâts de gibier : possibilité de mise en place de gaines de dissuasion, possibilité de traitement des plants en pépinière avec un répulsif cervidés naturel (TRICO FORET).

III - Pourquoi faire une plantation forestière ?

La plantation forestière permet de :
  • Valoriser des sols ;
  • Développer des revenus à moyen et long terme ;
  • Bénéficier d'une exonération de taxe foncière de 10 à 50 ans selon l'essence plantée ;
  • Lutter contre le réchauffement climatique ;
  • Capter le CO2 et améliorer la qualité de l'air ;
  • Stabiliser les sols (dunes – agroforesterie) ;
  • Développer la biodiversité ;
  • Bénéficier de l'amélioration génétique grâce à la sélection de graines (vigueur et forme) ;
  • Répondre au cadre fixé par la loi après une coupe rase (un sylviculteur à l'obligation de reboiser dans les 5 ans qui suivent la coupe).
En effet, la politique forestière a pour objet « d'assurer la gestion durable des forêts et de leurs ressources naturelles ».
Cette gestion est multifonctionnelle, c'est-à-dire qu'elle satisfait les fonctions économiques (production de bois et d'autres produits, emplois, …), environnementales (préservation de la nature et biodiversité), et sociales (accueil du public, paysage, …)

IV - Pourquoi planter avec Planfor ?

  • PLANFOR dispose de sa propre pépinière avec production de résineux et de feuillus en motte ;
  • PLANFOR a une forte capacité de plantation avec ses propres équipes de salariés expérimentés ;
  • PLANFOR est située au cœur du massif des Landes de Gascogne et plante sur l'ensemble des départements des Landes, de la Gironde et du Lot-et Garonne ;
  • Réactivité d'intervention pour planter dans la continuité des travaux du sol ;
  • Préparation des plants en flux tendus. Pas de stockage sur les chantiers ;
  • PLANFOR utilise des cannes à planter modifiées avec des becs rallongés afin d'assurer une bonne mise en place des plants ;
  • Possibilité de traiter les jeunes plants, soit en pépinière, soit sur le terrain avec un répulsif cervidés (produit naturel TRICO FORET) ;
  • PLANFOR propose l'installation de lisières feuillus et de haies champêtres dans un objectif de diversification ;
  • Les équipes PLANFOR sont autonomes grâce à l'utilisation d'outils numériques (géolocalisation).

Cadre législatif et règlementaire pour pouvoir réaliser un chantier forestier
Un chantier forestier engage la responsabilité du propriétaire forestier à plusieurs titres. Il doit donc s’assurer que toutes les obligations qui lui incombent sont bien remplies.

La fiche de chantier
La déclaration de travaux (DT) ou la declaration d'intention de commencement des travaux (DICT)
La déclaration de chantier forestier
La certification forestière
Fiche précédente   Retour à la liste   Fiche suivante

 

 

 

Vos avis sur: Plantation forestière

             >> Déposer un témoignage

Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54