Nourrir ses plantes sur mesure

Qui mange quoi ? Toutes les plantes n'ont pas les mêmes exigences et les engrais sont variés : apprenez à bien accorder vos cultures et les engrais.

Nourrir ses plantes sur mesure

Au potager, préférez les engrais organiques (ici, du sang séché pour les poireaux).

Les légumes

Presque tous apprécient une terre riche même si certains se contentent de peu. Mieux vaut apporter une fumure de fond en automne ou en hiver. Les légumes les plus gourmands apprécient toutefois un apport d'engrais en cours de saison. Choisissez un engrais riche en potasse, à apporter en arrosage, au pied.

Les arbres fruitiers

Une fois installés, ils se passent de toute fertilisation. Au début, apportez-leur de quoi soutenir leur croissance, avec des engrais de fond (engrais organiques à libération lente) comme de la corne broyée ou un engrais-retard. Mais attention : apporter de l'engrais à un arbre qui a soif sera pire que tout : l'eau d'abord !

Les arbres d'ornement

Eux aussi n'ont pas besoin d'engrais après quelques années. Au début, un apport d'engrais riche en azote et à action rapide, à enterrer à 1,50 m du tronc, leur sera bénéfique. Comptez par exemple une cuillère à soupe par mètre de tronc (5m de haut = 5 cuillères à coupe, à répartir en 5 endroits à 1,50 m du tronc). Ce n'est qu'un repère : suivez le dosage indiqué sur l'emballage.

Les arbustes

Ne fertiliserez que ceux dont vous attendez une forte floraison ou que vous taillez tous les ans. Apportez-leur un engrais de fond à l'automne ou en hiver, ou un engrais plus rapide au printemps, riche en azote si leur attrait vient des feuilles, ou riche en potasse pour les autres.

Les haies

Si elles sont petites (moins de 2 m de haut) ou taillées très souvent, traitez-les comme des arbustes. Traitez les grandes haies (3 m et plus) et les alignements sans taille comme des arbres d'ornement.

Les rosiers

Les variétés anciennes et les roses à fleurs simples se contentent de peu. Les variétés modernes exigent une fertilisation riche en potasse et un peu moins en azote, en fin d'hiver. Les rosiers apprécient une fertilisation foliaire en fin d'été, ainsi qu'un apport de fumier en hiver.

Les lianes

Elles savent se débrouiller seules et la fertilisation n'est pas indispensable, sauf en sol pauvre. Dans ce cas, fertilisez-les comme des légumes !

Nourrir ses plantes sur mesure

Les engrais chimiques en bâtonnet sont destinés aux plantes en pot.

Le gazon

Les pelouses dégarnies ou d'un vert tirant sur le jaune seront améliorées par un apport d'azote à action rapide. Mieux vaut de petits apports plus fréquents qu'un seul apport copieux.

Les bulbes

Ne les fertilisez pas : vous risqueriez de les faire pourrir ou de les empêcher de fleurir.

Les plantes d'intérieur

Apportez-leur un engrais riche en azote et aussi en potasse, deux ou trois fois dans l'année, pour les plus gourmandes (Ficus, vignes d'intérieur). Les plus sobres (sansevières, clivia) n'ont besoin que d'un seul apport annuel, et jamais après un rempotage. L'engrais se présente souvent sous forme de bâtonnets à enfoncer dans la terre.

Les plantes en pot

Nourrissez-les sans faute si elles poussent beaucoup, en particulier les lianes et les rosiers en pot. Les conifères et les petits arbustes toujours verts (persistants) ont de moins grands besoins. Apportez-leur de l'azote à libération lente (engrais organique) ou bien de l'engrais-retard (engrais chimique).

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54