Soigner un arbre blessé

Que ce soit par accident ou à cause des intempéries, un arbre qui voit son écorce arrachée ou fendue est en danger. A cet endroit, des champignons pourraient prendre place et peu à peu ronger le sujet par l'intérieur. Il est donc indispensable d'agir !

Soigner un arbre blessé

Tronc abimé

Du mastic avant tout

La meilleure façon d'aider un arbre à réparer ses blessures consiste à enduire la plaie de mastic. Les tissus laissés à l'air libre n'ont pas de protection et sont vulnérables aux infections. Employez du mastic en pâte, à étaler à la spatule. C'est moins pratique que le mastic en bombe mais plus efficace. Si vous n'avez pas de mastic sous la main, vous pouvez employer d'autres produits, comme de la pâte à joint de bricolage ou du silicone en tube. Mieux vaut mal soigner que de ne pas soigner du tout !

Si la blessure consiste en une branche cassée, recoupez-la nettement à la scie avant de l'enduire de mastic. Ne laissez pas de moignon court si la branche s'est cassée près du tronc : raccourcissez-la à 5 cm de celui-ci.

Attelles et béquilles

Si une branche se courbe sans se rompre, vous pouvez aider l'arbre à maintenir sa ramure. Dans le cas d'un jeune arbre, c'est facile : il vous suffit de poser des attelles, c'est-à-dire d'attacher des bâtons rigides aux branches qui manquent de support. Vous pouvez ainsi forcer un sujet aux branches tombantes à adopter un port plus érigé.

Si l'arbre est vieux, il faudra poser des étais constitués par des poutres en fer, à faire reposer sur une fondation en béton. C'est une opération plus difficile à mettre en place, car il s'agit non pas de corriger une silhouette, mais de sauver un arbre !

Soigner un arbre blessé

Pommier écroulé

Plié ou cassé, c'est pareil !

Si une branche d'arbre s'est tordue au point de se plier, il faudra peut-être la couper. Quelques arbres ont des branches très souples, comme le noisetier, les saules ou les thuyas. Mais pour les autres, la pliure de la branche a causé la cassure de vaisseaux à l'intérieur de la branche. Ce dégât est invisible mais la branche ne s'en remettra jamais complètement. Dans ce cas, il vaut mieux couper la branche et l'aider à former des pousses de remplacement. En effet, lorsqu'on coupe une branche, il apparaît souvent de jeunes rameaux un peu en dessous du niveau de coupe : c'est parmi ces rameaux que se trouve le remplaçant de la partie coupée.

Soigner un arbre blessé

Aidez la reprise

Après un accident, un arbre est fragilisé. Non seulement il offre plus de prises à ses ennemis (les champignons et les insectes de l'écorce), mais en plus il doit reconstituer une grande quantité de tissus. L'arbre appréciera alors un apport d'engrais complet, en fin d'hiver. Arrosez-le si l'été qui suit est très sec. Il se remettra beaucoup plus vite.

Rien dans les creux

Si votre arbre a une cavité, ne la bouchez surtout pas. Il faut laisser l'air circuler dans la cavité et empêcher la pluie d'y rentrer. Au besoin, fabriquez une petite gouttière au-dessus de la cavité, pour évacuer l'eau sur le côté du tronc. Un arbre au tronc creux peut survivre des dizaines d'années : vous en profiterez encore longtemps !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54