Aider un jeune arbre

Un arbre n'est pas une plante comme les autres car il est là pour longtemps. Mais comme il pousse lentement, il faut lui offrir les meilleures conditions pour en profiter aussi vite que possible.

Aider un jeune arbre
Aider un jeune arbre

Limitez la concurrence

Le premier ennemi d'un jeune arbre, c'est l'herbe haute. Parce que ses racines sont encore superficielles, un jeune arbre doit partager le même espace que les racines de l'herbe. Il faut donc retirer cette dernière le temps que l'arbre soit assez fort pour ne plus craindre cette concurrence. Cela arrive lorsque le tronc atteint 7 cm de diamètre à la base, ce qui demande donc un désherbage au pied pendant quelques années. Ce désherbage peut se faire toute l'année mais le début du printemps, avant que les mauvaises herbes n'aient recommencé à pousser, est le meilleur moment.

À savoir : un désherbage chimique au pied de l'arbre est parfois employé, avec un désherbant spécial. Il n'est vraiment pas conseillé car nuit à la bonne santé de l'arbre à terme (et parfois instantanément en cas d'erreur de produit !).

Aider un jeune arbre

Nourrissez en douceur

Petit à petit, l'arbre étend ses racines vers les zones les plus fertiles. Mais un coup de pouce, sous la forme d'un engrais à libération lente, à base de corne par exemple, sera toujours apprécié. Si vous n'avez pas trop de temps, épandez simplement la poudre au pied de l'arbre, en automne ou en hiver. Mais si vous avez le temps, mieux vaut incorporer cette poudre (à raison de deux cuillères à coupe) au fond d'un trou de 10 cm de profondeur, à 1 m du tronc : faites 4 apports de ce type autour de l'arbre. Un engrais coup de fouet, à action rapide, peut être envisagé durant le printemps, si vous avez manqué les apports en hiver ou si votre terre est vraiment pauvre. Respectez scrupuleusement la dose indiquée sur l'emballage.

Si vous avez mis un cône d'engrais au fond du trou au moment de la plantation, sachez que celui-ci ne fait effet que durant une année.

Aider un jeune arbre

Tuteurez de la bonne façon

Face au vent, un arbre finit par se déformer et pousser de travers, même si les vents ne sont pas intenses : c'est l'anémomorphose. Seul un tuteurage adapté évitera ce problème. Plantez un tuteur soit le long du tronc, en attachant avec un collier spécial, soit avec un morceau de chambre à air (à changer chaque année). Une autre technique consiste à placer le tuteur en biais à 45 °, face au vent, et à attacher le tronc avec un lien souple à 60 cm de hauteur. La liberté laissée au haut de l'arbre renforce l'enracinement face au vent fort.

Aider un jeune arbre

Faut-il tailler ?

Un jeune arbre se façonne facilement. Même dans le cas des conifères, qui ne se taillent pas toujours, vous pouvez accélérer le mouvement naturel en retirant les branches basses pour forcer celles du haut à se développer. Attention à ne retirer qu'un quart de la ramure au maximum. Cette opération n'est normalement pas utile, sauf si vous avez besoin de la place au pied, par exemple pour planter des plantes d'ombre dans un petit jardin. En revanche, si une branche se casse sous l'effet du vent, coupez à quelques centimètres en dessous : ne laissez jamais une branche abîmée en place.

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54