Que faire au potager en automne ?

Saison de récolte mais aussi de nettoyage et de plantation, l'automne est une période importante pour profiter de légumes du jardin pendant l'hiver !

Que faire au potager en automne ?

Achevez les récoltes
De nombreux légumes déclinent non pas à cause de la fraîcheur ou de l'humidité, mais des jours qui raccourcissent. Les légumes d'été se trouvent dans ce cas, comme les tomates, les aubergines, les poivrons et les courges (potirons, potimarrons, melons, concombres…) Inutile de les laisser végéter car ils ne donneraient plus grand-chose. Ils offriront une dernière récolte. Les fruits qui ne sont pas complètement mûr pourront finir leur maturation derrière une vitre ensoleillée, ou même sur la terrasse, s'il ne pleut pas.

N'oubliez pas non plus de sortir de terre ce qui ne doit pas y passer l'hiver comme les pommes de terre. Si vous ne les avez pas récoltées, il n'est pas trop tard. Laissez en place, en revanche, les betteraves, les poireaux et autres racines comestibles. Arrachez-les au fur et à mesure de vos besoins, car ils se conservent mal une fois à l'air, et perdent leur saveur fondante.

Nettoyez la terre
Là où vous avez retiré les cultures et dans les endroits où la terre est restée libre, effectuez un désherbage. A cette saison, la nature n'aime pas le vide et le comble vite ! Il n'est pas besoin d'effectuer un nettoyage minutieux : retirez les mauvaises herbes et passez un coup de croc (ou autre outil de sarclage). Bêchage et amendement de la terre seront pour plus tard, à la fin de l'hiver.

Que faire au potager en automne ? Que faire au potager en automne ? Que faire au potager en automne ?

Plantez et semez pour l'hiver !
L'automne est une saison où il y a beaucoup à essayer au potager. Ce sont, pour l'essentiel, des légumes-feuilles, de croissance plus rapide que les légumes-racines et plus résistants au gel. Repiquez par exemple de la mâche, qui pousse même pendant la saison froide. Semez du cresson de terre (ou barbarée), au goût de cresson et qui ne craint pas les intempéries. Pensez aussi à planter des choux d'hiver, dont la chair fondante fera merveille dans un plat mijoté. Vous pouvez déjà planter des bulbes potagers, comme les oignons précoces, les échalotes et l'ail.

N'oubliez pas de prendre les mesures adaptées à votre climat. En montagne, vous aurez intérêt à protéger vos légumes par un abri adapté, comme un châssis emboîtables, du voile de protection ou mieux, à faire vos légumes sous un châssis. En climat doux ou près de la mer, au contraire, vous pourrez essayer d'effectuer un semis tardif de légume-racines, comme les betteraves, les radis (à croquer ou radis d'hiver) et les navets. Consommés jeunes et tendres, ils n'auront rien en commun avec ceux du commerce !

Et en pot ?
L'hiver est une saison délicate pour les légumes en pot, car ils n'aiment le gel au niveau des racines. Si vous jardinez en ville, choisissez un endroit abrité des courants d'air. Les légumes-feuilles d'hiver, comme la mâche et la barbarée, viennent très bien en pot. Vous pouvez aussi semer de la salade à couper, qui pousse vite et offre une vraie récolte, sur son balcon !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54