Plantation d'un arbre qui deviendra très grand

Les arbres géants font rêver car une fois plantés, ils sont sur Terre pour longtemps ! La plantation en elle-même n'est pas difficile mais il y a des précautions à prendre, compte tenu de leur futur développement !

Plantation d'un arbre qui deviendra très grand
Rien n'est plus majestueux qu'un arbre géant, mais il faut planter pour les autres générations !
Plantation d'un arbre qui deviendra très grand
Ce séquoia n'a qu'un siècle… et il mesure déjà plus de 50 m de haut !

Lorsqu'on pense à un arbre géant, le séquoia vient tout de suite en tête. Mais le pin de Jeffrey, le ginkgo, le platane d'Orient et d'autres atteignent facilement les 40 m de haut, soit la hauteur d'un immeuble de 13 étages. La hauteur adulte de ces arbres est mal connue chez nous car ils mettent un temps très long à atteindre leur taille adulte et beaucoup sont plantés depuis peu de temps.

Le saviez-vous ?

Les séquoias que l'on peut voir dans les grands parcs en Europe n'ont pas atteint leur taille adulte car les plus vieux, âgés d'à peine 250 ans, sont encore dans leur enfance !

Plantation d'un arbre qui deviendra très grand
Petit pin deviendra grand et même géant !

L'encombrement : à bien gérer

Au moment de la plantation, un arbre géant peut être très petit : tout a commencé par une graine ! L'encombrement auquel il faut penser est bien sûr celui de l'arbre après un certain temps. Les cèdres poussent par exemple très en largeur au début, alors qu'un eucalyptus pousse très à la verticale. Un bon endroit de plantation, pour un arbre géant, doit être à l'écart des bâtiments (au moins à 30 m et même plus si possible), des canalisations (au moins à 10 m) et des lignes électriques (au moins à 50 m). Dans un cadre trop exigu, l'arbre risque de devoir être abattu avant terme, comme cela se voit parfois… et c'est vraiment dommage !

Au début, l'arbre ne va donc pas poser de problème d'encombrement. Accompagnez votre sujet de plantations d'ornement pour l'accompagner, car il va paraître un peu maigrichon si vous le laissez isolé. Autour de l'arbre mais à 70 cm au moins de ce dernier, plantez par exemple des asters ou des végétaux couvre-sol. Non seulement cela vous fera patienter mais en plus, cela offrira une protection naturelle à votre arbre. Avec le temps, l'arbre va agrandir son emprise et le sol deviendra nu en dessous, ce qui est tout à fait normal.

Le trou de plantation : énorme !

On imagine mal un géant tenir sur ses pieds s'ils sont lilliputiens. Les racines d'un arbre géant doivent être parfaitement ancrées dans le sol et pour cela, il faut qu'elles prennent possession des lieux au fur et à mesure de la croissance de l'arbre. Façonnez donc un trou de très grande taille, de 1 m de côté si vous le pouvez, et surtout en profondeur, jusqu'à 80 cm et même plus. Enrichissez la terre avec de très grandes quantités d'amendement composté (bannissez la tourbe, qui n'est pas adaptée à cet usage). Plus la terre sera riche, fertile et profonde et plus l'arbre poussera vite et haut, forcément.

Plantation d'un arbre qui deviendra très grand
Façonnez un trou large et profond.
Plantation d'un arbre qui deviendra très grand
Ne lésinez pas sur l'amendement et le compost.

Arrosez sans faute

Durant les 3 à 4 premières années, arrosez régulièrement votre arbre. Tous les 10 jours la première année, deux fois par mois la seconde, et ainsi de suite jusqu'à sevrer le sujet. Il doit se débrouiller seul car en cas de grosse sécheresse, il est impensable d'arroser un très gros sujet.

Et en pot ?

Un géant en pot sera un géant… nain. Les séquoias, les ginkgos et tous les autres viennent très bien en pot, où ils peuvent vivre des siècles. Mais il faudra les façonner en bonsaï, avec des rempotages chaque année et une taille destinée à les nanifier.

M. Jean-Michel GROULT
 
Crédits photos: Franck Boucourt (Sauf mention contraire)
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54