Plantation d'un arbre fruitier

Ce n'est pas n'importe quelle plantation : on en attend de fabuleuses récoltes ! Mettez toutes les chances de votre côté dès le départ car un arbre fruitier mal parti réserve rarement une bonne surprise.

Plantation d'un arbre fruitier
Une plantation qui ne s'improvise pas !

L'arbre fruitier n'est pas un arbre comme les autres. Il est appelé à fleurir et à porter une fructification beaucoup plus épuisante pour lui que n'importe quelle essence d'ornement. Pour répondre à vos attentes, il devra disposer de tout ce dont il a besoin pour fructifier. Et cela passe aussi par les insectes butineurs, dont les arbres d'ornement n'ont souvent pas besoin.

Plantation d'un arbre fruitier
Choisissez l'arbre en fonction de la place plutôt que de faire rentrer un arbre fruitier dans un espace inadapté.

C'est la place qui fait l'arbre

À moins de disposer d'un énorme terrain, vous devrez avant tout prendre en compte les conditions que vous pouvez offrir à votre arbre fruitier pour le choisir. Les arbres fruitiers ont tous besoin du plein soleil mais certains supportent un peu d'ombre (une partie de la journée seulement) comme les pommiers et les châtaigniers. Si l'arbre est soumis à une ombre trop forte, il poussera plus ou moins bien mais sans jamais fructifier (et de toute façon, la saveur des fruits vous décevrait).

Préparez et amendez le sol

Enrichissez la terre à l'endroit où vous comptez planter l'arbre, plusieurs mois avant si cela vous est possible. N'hésitez pas à décompacter la terre très en profondeur et en avance. La reprise est meilleure si la terre est travaillée longtemps avant car l'arbre aura une plus grande réserve d'eau à sa portée, une fois venues les premières chaleurs. Pour s'installer parfaitement, la terre doit être travaillée sur 1 m de profondeur, surtout en sol ingrat (terre lourde ou très caillouteuse).

Prévoyez un amendement composté ou du terreau de plantation. Évitez tout amendement mal composté ou le fumier frais. L'engrais à diffusion lente, en pastille, est utile pour donner un petit coup de pouce, davantage au printemps qu'en automne toutefois.

Plantation d'un arbre fruitier
Rien que du bon terreau ou du compost très mûr !

La plantation, c'est tout simple

Une fois que la place est bien choisie et que la terre a été préparée soigneusement, planter l'arbre fruitier ne présente aucune difficulté. Procédez comme pour toute plante en pot. Si une racine a été abîmée (si elle sortait du pot avant de retirer ce dernier, par exemple), raccourcissez-la au sécateur en coupant au ras de la partie abîmée. Ne laissez pas la motte affleurer mais enterrez-la sous 3 à 5 cm de profondeur. Cela évitera que la motte ne sèche trop vite par la suite. Une fois que l'arbre est mis en place (et au printemps seulement), façonnez une cuvette autour afin qu'il profite de l'eau de pluie.

Plantation d'un arbre fruitier
Deux arrosoirs et demi : c'est la bonne quantité par semaine en été.

De l'eau sans compter

Arrosez non seulement à la plantation, mais durant les premières années. Il ne faut pas noyer l'arbre bien sûr mais comptez 30 à 50 l d'eau par semaine, de juin à septembre, durant les 3 premières années. Sinon l'arbre s'installerait mal et après, ce serait fichu...

M. Jean-Michel GROULT
 
Crédits photos: Franck Boucourt (Sauf mention contraire)
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54