Une belle pelouse

Une belle pelouse n’est pas le fruit du hasard. Quelques gestes simples tout au long de l’année la conserveront en pleine forme.

Une belle pelouse
Une belle pelouse

Au printemps
C'est l'époque où le couvert herbeux demande beaucoup de soins. Vous pourrez aussi dispenser certains de ces soins en automne si vous n'avez pas eu le temps plus tôt durant la belle saison.

Ressemez là où le gazon s'est dégarni pendant l'hiver. Les formules tout-en-un sont bien pratiques. Il suffit de bien ratisser l’endroit après avoir tondu, d’arroser à fond, d’épandre les granulés à la volée, puis éventuellement de passer le rouleau ou de tasser avec une planche.

Attendez le mois de mai pour apporter de l’engrais pour gazon, riche en azote. Avant, l’herbe est rarement jaune. Arrosez la pelouse auparavant, que l’engrais soit en granulés ou bien dilué dans l’eau. Bien nourrie, l’herbe est plus dense et fait barrage aux mauvaises herbes. Vous pouvez aussi épandre du terreau neuf ou votre compost tamisé, à la volée sur la pelouse. L’opération s’appelle le terreautage et apporte des nutriments au gazon. Elle empêche aussi le développement de la mousse, ce qui est utile à l'ombre des grands arbres.

Une belle pelouse
La mousse finit par gagner du terrain, à l'ombre.

Les jardiniers amoureux des belles pelouses passeront le scarificateur-aérateur, sorte de râteau manuel ou électrique aux lames coupantes, qui extraie la mousse et les tiges sèches. Cela permet ensuite une meilleure absorption de l'air, de l'eau et des nutriments par le gazon. Selon la quantité d’herbe restante, on peut soit arroser et épandre du terreau pour que le gazon se densifie, soit ressemer légèrement par-dessus. Si vous ne voulez pas utiliser de désherbant, extirpez les mauvaises herbes comme les chardons, la renoncule rampante, les pissenlits, mais laissez le trèfle et les pâquerettes.

Passez la tondeuse une fois tous les quinze jours en réglant la hauteur de coupe à 5 ou 7 cm. Ne pas tondre trop ras permet de protéger la pelouse de la dessiccation. Le secret des belles pelouses ? Une lame de tondeuse bien nette et aiguisée (portez-la une fois par an là où vous avez acheté la machine).

En été
Il est normal de voir un gazon jaunir s’il n’est pas arrosé. Il n’est pas mort : ce sont les graminées qui le composent qui entrent naturellement en repos estival. Elles reverdiront de plus belle à la première pluie… Inutile donc de vouloir arroser votre pelouse pour la garder verte à tout prix, d'autant plus que des restrictions l'interdisent dans certaines régions en été. Si cependant vous tenez à conserver une petite surface verte, près de la terrasse ou de la piscine par exemple, arrosez copieusement une fois par semaine, de préférence le soir ou le matin. Si votre sol est sableux (c'est-à-dire que votre terre est légère, "poussiéreuse"), mieux vaut arroser un peu tous les soirs, mais l'herbe sera de toute façon difficile à garder verte dans ce cas.

Par temps de chaleur, il ne faut pas non plus apporter d'engrais, qui brûlerait l'herbe.

Une belle pelouse

En automne
Effectuez les mêmes tâches d'entretien qu'au printemps, l'engrais en moins, pour redonner du tonus à votre tapis vert : roulez la pelouse, nettoyez-la de ce qui l'encombre. En particulier, ramassez les feuilles mortes. Faites-le aussi souvent que possible, pour éviter que l’herbe, privée de lumière, jaunisse en dessous de cette litière. Balayez le gazon avec un large râteau en éventail, en plastique, à dents plates, ou bien passez la tondeuse, qui collectera et broiera en même temps les feuilles. Le mélange herbe et feuilles broyées se décompose très vite : il vous donnera un bon compost au printemps suivant.

Une belle pelouse
Le rouleau donne un gazon plus dense.

Redessinez les bordures du gazon qui gagnent sur l’allée ou les massifs. Utilisez pour cela la bêche ou un petit outil dont la lame sert à trancher le gazon, appelé « dresse-bordure ». Vous n'aurez pas à intervenir avant le printemps et vos plantations en bordure de pelouse auront bien meilleure allure durant l'hiver !

Enfin, passez le rouleau à gazon, qui force les brins d'herbe à se coucher contre le sol et à s'enraciner, vous offrant un couvert plus dense et plus ras. L'idéal est de le passer après une pluie, lorsque la terre est souple. Croisez les passages pour que l'effet soit optimal.

En hiver
Effectuez les tâches que vous n'avez pas pu faire à l'automne et celles du printemps, pour ne pas prendre de retard, lorsque le temps est humide et qu'aucune gelée n'est prévue avant plusieurs jours. Si l'herbe pousse et que l'hiver est doux, vous pouvez bien sûr tondre. Mais n'apportez aucun engrais ni traitement à la pelouse.

L'important, durant l'hiver, est tout de même de ne pas maltraiter sa pelouse ! Évitez de la piétiner lorsqu'elle est couverte de givre ou de neige, car les brins gelés et piétinés ne se remettront pas ! Si vous devez circuler fréquemment sur la pelouse à cause des travaux, protégez le passage par une planche posée dessus. Cela vous évitera bien des soucis plus tard !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54