Les alternatives au gazon

Moins passer la tondeuse, se passer d'engrais et consommer moins d'eau, c'est possible avec les plantes qui poussent en tapis ras. Cette technique séduisante doit être bien pensée pour réussir, en tout climat.

Les alternatives au gazon
Un gazon sans tonte ni herbe !

Un gazon sans herbes
Une pelouse alternative ne comporte pas de graminées comme dans les gazons classiques, mais des plantes vivaces, botaniquement différentes, et formant un couvert dense. De loin, l'effet de tapis vert est identique. Cette solution est très intéressante lorsque l'on souhaite tondre moins souvent (ou ne plus tondre du tout). Pour un passage fréquent, les alternatives au gazon sont assez fragiles. Peu de plantes supportent un piétinement régulier (plusieurs passages par jours). Variez autant que possible le cheminement sur le couvert. Vous avez aussi la possibilité d'installer des pas japonais, ces pierres plates affleurant à quelques centimètres au-dessus du sol.

Les alternatives au gazon
Le gazon sans herbe se prête bien à la création d'ambiances feutrées.

Quelles plantes ?
Toutes les plantes poussant en un couvert de 10 cm au maximum (les couvre-sol à port très bas) peuvent être utilisées mais les meilleures sont celles qui drageonnent beaucoup et couvrent une bonne surface. Le romarin rampant, le thym serpolet, la menthe de Corse, le cotonéaster rampant, les fraises des bois, les genévriers nains (rampants), la gypsophile rampante et bien d'autres sont utilisables à cette fin. En mélange avec des graminées qui ne montent pas, comme la fétuque de Gautier ou la fétuque bleue, vous pourrez créer un véritable patchwork, bien plus décoratif qu'un tapis vert, car intéressant toute l'année et coloré. En sol très caillouteux, où la roche affleure, c'est même la seule solution pour obtenir un couvert en lieu et place d'un gazon.

Les alternatives au gazon
Lorsque la roche affleure, le gazon doit être troqué pour des plantes tapissantes.

Une plantation minutieuse
Préparez le sol comme pour la plantation d'un massif, en désherbant la moindre mauvaise herbe. La plantation s'effectue comme pour un massif classique, en respectant un espacement maximum entre les touffes. Selon les variétés, il faut compter de 5 à 12 plants au m² pour obtenir un couvert complet en 2 à 3 ans. En attendant, il faudra désherber le tapis, pour éviter que les herbes et les intruses ne s'y établissent. Un paillis couvrant les parties encore nues évitera que les mauvaises herbes ne s'installent trop facilement. Coupez également les pousses qui iraient trop en hauteur (chez les arbustes rampants) afin de favoriser un développement en largueur et non en hauteur. Un piétinement léger mais uniforme sur toute la surface (ou un passage au rouleau à gazon, chaque mois) aide à ce que le tapis s'établisse de la bonne façon. Il n'est pas besoin d'apporter un engrais (sauf en terre très pauvre, s'il s'agit d'un sol de remblai par exemple).

Pas de tondeuse
L'alternative au gazon ne se tond pas, sauf si des tiges à fleurs se sont formées et qu'il faut les couper lorsqu'elles sèchent. Un arrosage durant les premières années encourage les plantes à s'installer plus vite. Il ne faut toutefois pas arroser le tapis régulièrement, sous peine de le rendre dépendant à l'eau d'arrosage. Humectez uniquement lorsque la terre se dessèche sur 1 cm de profondeur.

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54