Biodiversité et Pin Maritime

La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants.

Depuis la dernière tempête Klaus, une clause de diversification est apparue. Elle a pour objectif de financer des projets qui favoriseront la diversité biologique.

Quels sont les intérêts de la biodiversité pour les sylviculteurs ?

La biodiversité permet à l'écosystème forestier landais de fonctionner de manière équilibrée.
Elle participe à la diminution des risques sanitaires sur les peuplements de pin maritime.
La préservation de la biodiversité est conciliable avec l'activité de production du massif landais. Chaque parcelle de forêt n'a pas vocation à héberger le maximum d'espèces. Chaque sylviculteur a donc besoin d'établir des priorités : les espèces, les populations ou les habitats les plus importants à conserver.

Les différentes opérations pour maintenir et diversifier la biodiversité:

- Gérer les formations feuillus déjà existantes: Sont concernés les lisières, les bosquets de feuillus, les ripisylves, les semis fourrés, les formations mixtes.
La diversité joue un rôle important dans le fonctionnement de l'écosystème de la pinède. C'est un refuge pour les oiseaux, mais aussi pour les prédateurs d'insecte. De plus, cela est propice au développement de champignons comestibles.

- Création de formation feuillus: Sont concernés les lisières, îlots feuillus ainsi que les bords de cours d'eau. Les essences devront être choisies selon le type de Landes. Tout comme la gestion des formations de feuillus, cela est favorable aux espèces auxiliaires. Le risque sanitaire est diminué. Les arbres doivent être protégés, ce qui entraine un coût plus important. Depuis longtemps, Planfor produit des plants de feuillus pour faire valoir la diversification des essences dans le massif Landais.

- Préservation des lagunes, mares et petites dépressions humides: Ce sont des témoins de la ressource en eau, mais sont aussi vulnérable et en régression. Les lagunes sont des milieux plutôt rares, qui mettent en avant la diversité exceptionnelle du massif des Landes de Gascogne.

- Maintenir des milieux ouverts: Ils apportent une biodiversité complémentaire à l'échelle du massif. Il permet d'améliorer la capacité d'accueil des cervidés, ce qui diminue les dégâts sur les jeunes peuplements.
Ces zones doivent être entretenues.

Que peut-on faire au-delà du plan chablis ?

- Conserver les feuillus en lisière (et en sous-étage) des peuplements de Pin Maritime.
- Améliorer la qualité sylvicole des peuplements de feuillus (éclaircies, balivage...).
- Les milieux ouverts doivent-être entretenues pour contrôler la colonisation (Débroussaillement, Fauche...).
- Pour les zones humides, il faut veiller à laisser une bande non reboisée à une distance de 10 à 50 mètres. Mais il faut aussi enlever les cimes et les rémanents.

foret.info
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54