Protéger les potées gélives

Les plantes craignent davantage le froid en pot qu'en pleine terre. Ne prenez pas de risque et mettez-les à l'abri des gelées !

Protéger les potées gélives
Protéger les potées gélives
Pour ce palmier, il faudra protéger au moins la partie contenant les racines, s'il ne peut pas être mis tout entier à l'abri pour l'hiver.

Les racines, vrai talon d'Achille

Chez toutes les plantes, les racines sont toujours plus fragiles face au froid que les branches. Ainsi, même chez une plante qui semble assez résistante pour tenir au froid hivernal, des blessures peuvent se produire au niveau des racines durant l'hiver. En effet, les racines ne sont pas munies des protections comme l'écorce ou les bourgeons. Il n'est bien sûr pas besoin de protéger toutes les plantes. Mais quelques degrés font souvent la différence.

Les pots qui restent dehors

Les végétaux totalement rustiques, comme les pins ou les érables, n'ont pas besoin de soin particulier car ils résistent parfaitement, y compris au niveau des racines. Ce sont surtout les plantes pas tout à fait rustiques dans la plupart des régions, comme le palmier chanvre (Trachycarpus) ou l'olivier cultivé en pot, qu'il faut protéger en priorité. La meilleure solution pour les protéger tout en laissant dehors consistera à les emmailloter dans un matériau isolant, comme une housse d'hivernage ou du plastique à bulles. Ce dernier n'est pas recommandé car il ne laisse pas passer l'air et cela encourage l'apparition de moisissures sous la protection durant l'hiver. Mais il peut suffire à mettre les racines à l'abri, en emballant juste le pot et en laissant les tiges à l'air libre.

Protéger les potées gélives
Le pin : il ne craint rien en pot, sans protection.
Protéger les potées gélives
Emmitouflez le pot tout entier dans un matériau de protection.

Les pots à rentrer

Toutes les plantes qui ne supportent pas les températures minimales habituellement observées dans votre région doivent être rentrées dans un abri où elles auront assez chaud pour ne pas geler. À l'approche de l'hiver, rapprochez les pots des murs ou de l'entrée, afin d'être prêt à les rentrer dès que le froid s'annonce. Sur les terrasses et les balcons, aménagez une petite serre démontable pour y loger vos plantes en pot. Attention, ces petites serres sont utiles contre le vent froid, la neige et les petites gelées mais elles ne protègent pas du gel en dessous de -3°C.

Protéger les potées gélives
Surélevez le pot de 2 cm à l'aide de petites cales.

En cale sèche

Dans tous les cas, n'oubliez pas de surélever les pots. Il faut empêcher l'humidité de stagner au fond des pots et entre le pot et le sol. Les racines se retrouveraient trempées en permanence et cela leur serait aussi dommageable que le gel ! Placez donc des cales comme des petits morceaux de bois, des galets, etc.

Réduisez les arrosages

En hiver, le métabolisme des plantes étant réduit, leurs besoins en eau le sont aussi. Une plante résiste mieux au froid si elle a un peu soif alors qu'elle y sera plus sensible que la normale si elle a été trop arrosée. Espacez les arrosages et laissez la terre sécher en surface avant d'apporter à nouveau de l'eau. Chez les pots qui restent à l'extérieur, attention aussi à l'eau du ciel : il pleut beaucoup en hiver et les pots à réserve d'eau risquent de se trouver noyés : placez-les en retrait afin qu'ils ne reçoivent pas toute la pluie.

M. Jean-Michel GROULT
 
Crédits photos: Franck Boucourt (Sauf mention contraire)
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54