La carence en fer

Elle porte aussi le nom de chlorose ferrique. C'est la maladie la plus fréquente en sol calcaire. Les plantes de terre de bruyère y sont très sensibles. Le manque de fer chez les plantes se traduit par des symptômes précis et il est facile d'y remédier.

Les symptômes

C'est par les feuilles que la carence en fer se détecte. Les feuilles commencent à se décolorer et prennent un teint jaune. Les vieilles feuilles sont plus volontiers atteintes que les jeunes. Les nervures restent vertes alors que le reste de la feuille se décolore. Si l'attaque est sévère, la décoloration des feuilles peut aller jusqu'à leur donner une apparence blanchâtre et elles grillent au soleil. La couleur des fleurs n'est pas modifiée par la carence en fer. En revanche, les plantes carencées fleurissent moins voire plus du tout.

Son cycle

La carence en fer est une maladie dite physiologique, qui n'est pas causée par un parasite ou un germe pathogène quelconque. C'est la présence de calcaire dans le sol qui en est la cause. Le calcaire, lorsqu'il est présent en quantité importante, empêche les plantes d'assimiler le fer. La carence s’aggrave avec le temps, au fur et à mesure que la plante épuise les réserves de fer disponibles à sa proximité. La sensibilité des végétaux varie grandement, puisque certains peuvent pousser dans le calcaire pur sans montrer le moindre signe de carence.

Comment lutter

Seul un apport de fer en grande quantité et sous une forme assimilable par la plante peut régler le problème. Il faut donc administrer un produit "anti-chlorose" à diluer dans l'eau d'arrosage et à épandre au pied de la plante. Il ne sert à rien d'enterrer des objets rouillés car le fer sous cette forme n'est pas assimilable par la plante. Il est en revanche possible de se passer de produits de traitement si vous disposez de compost bien mûr. En effet, apporter régulièrement cette matière fertilisante au pied des plantes sensibles au calcaire les empêche de contracter une carence en fer.

La carence en fer

La chlorose du framboisier

Comment l'éviter

La meilleure façon d'éviter le problème de la carence ferrique consiste à choisir des végétaux résistants au sol calcaire. Les cistes, les roses, les iris, les euphorbes, les millepertuis et bien d'autres sont réputés ne pas être sensibles à l'excès de calcaire dans le sol. Pour les rosiers, l'important est de choisir un porte-greffe adapté au sol calcaire, c'est-à-dire des rosiers greffés sur églantier (Rosa canina). Vous pourrez également tirer bénéfice d'une fertilisation organique riche en oligo-éléments (des algues marines compostées, par exemple), à apporter au pied deux fois par an, en fin d'hiver et à la fin du printemps.

A savoir

La chlorose ferrique peut se confondre avec les effets d'un excès d'humidité. Une plante qui reçoit trop d'eau voit ses jeunes pousses jaunir et devenir presque blanches, tandis que ses feuilles adultes restent bien vertes. On appelle cela la chlorose humide. C'est l'inverse dans le cas d'une carence en fer : les jeunes pousses sont bien vertes et les vieilles feuilles se décolorent.

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
1950 Route de Cère
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54