Français Español Português English


Mon compte
Nous contacter
05.58.75.90.80
(Appel non surtaxé)

Les plantes de balcon

Dans une jardinière, les conditions ne sont pas les mêmes qu'en pleine terre. Le volume que les racines des plantes peuvent exploiter est limité et lorsqu'elles ont soif, elles sont très vulnérables. Les températures y sont plus extrêmes qu'en pleine terre. Des contraintes ? Que nenni : ces conditions constituent autant de points forts dont vous pouvez profiter !

 

Avant de planter...
Vérifiez que les contenants (pots, jardinières, bacs...) soient adaptés à ce que vous souhaitez y mettre. L'eau doit pouvoir s'écouler au fond, à travers des trous de drainage. Une couche de drainage, comme 3 cm de billes d'argiles ou de gravier améliorent cet écoulement. Par-dessus, placez-y du terreau de bonne qualité. Vous n'êtes pas obligé de changer le terreau chaque année. Vous pouvez faire pousser des plantes sur un terreau qui a déjà été utilisé, si la culture précédente n'a pas été malade et surtout, si elle n'était pas trop gourmande. Les plantes à grosses feuilles ou qui forment des tiges épaisses épuisent la terre. Résultat : il n'y a plus rien à manger pour celles qui viennent après ! Dans ce cas, il faut changer le terreau.

Côté variétés, sachez que presque toutes les plantes peuvent se cultiver en pot, sur un balcon. Plus la plante est grosse, et plus le pot doit être de forte contenance. Les plantes à fleurs de balcon, comme les classiques pélargoniums (ou "géranium de balcon") et les pétunias ont besoin d'environ 2 l de terre chacun pour bien se développer. Certaines fleurs de balcon ont de plus faibles besoins, comme les pensées et les primevères, qui se contentent de très peu. Les légumes sont très gourmands, surtout les choux et les tomates, à qui il faut plus de 15 l chacun ! Pour une salade, 1,5 l suffit. Les plantes aromatiques, elles, se contentent de peu et ont moins besoin d'arrosage.

Au moment de la plantation
Humectez le terreau des bacs s'il est sec, en l'arrosant jusqu'à ce que de l'eau s'échappe des trous de drainage. De même, trempez la base des plantes à installer dans un seau d'eau, pendant une heure environ. Sortez-les ensuite de leur pot et plantez-les dans un trou assez profond. Il peut être utile de tailler un peu les plantes si elles ont tendance à se coucher sous leur propre poids. N'hésitez pas non plus à sacrifier quelques boutons à fleurs : chaque bouton sacrifié à ce moment-là vous en vaudra dix de plus !

Les soigner
Retirez les fleurs fanées et les feuilles jaunissantes au cours de la saison. Bien entendu, n'oubliez pas d'arroser régulièrement, avant que la plante ne commence à flétrir. Versez l'eau au pied et non pas sur les feuilles, ce qui favoriserait les maladies. Si le terreau s'est beaucoup tassé au pied des plantes, rajoutez-en. Un bac bien rempli de terre est le secret d'une potée très fleurie ou très fructifère ! N'apportez de l'engrais que si les plantes en ont besoin. Trop d'engrais brûlerait les racines des plantes et vous les verriez alors dépérir très rapidement. Un signe qui ne trompe pas : lorsque les racines tapissent le fond du pot, un apport d'engrais n'est pas superflu...

 
M. Jean-Michel GROULT
Pépinières PLANFOR
RD 651
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54