Rempoter une plante

Lorsqu'on cultive une plante en pot, elle exploite la terre qui est à portée de main et fini par ne plus y trouver les éléments nutritifs dont elle a besoin. L'apport d'engrais a ses limites et il faut donc de temps à autre, changer une partie de la terre : c'est le rempotage.

rempotage Surfaçage

Le bon moment

Rempotez juste avant que la plante ne forme de nouvelles pousses. Souvent, la fin de l'hiver représente le meilleur moment. Pour les végétaux bien rustiques et qui passent l'hiver dehors dans leur pot, on peut aussi rempoter en automne. Les plantes très frileuses, comme les cactées, doivent être rempotées en été.

Le matériel nécessaire

Pour rempoter, vous aurez besoin d'un mélange adapté aux besoins de la plante à rempoter : un terreau de bonne qualité, par exemple. En général, on rempote la plante dans un pot légèrement plus large que le précédent, de 2 cm par exemple. Il faut aussi de quoi démêler les racines (c'est important) : une griffe à main ou à défaut une vieille fourchette dont on tord le manche.

Commencez par sortir la plante de son ancien pot. Si le pot a un col plus étroit que le reste, la motte ne sortira pas en se "démoulant" et il faut couper les racines, il n'y a pas le choix ! Avec la griffe, retirez la terre en peignant les racines, comme si on étrillait la crinière d'un chien. N'ayez pas peur de mettre les racines à nu, en retirant de la terre sur 3 cm de large, voire plus.

Au fond du nouveau pot, mettez une couche de drainage et un peu de terre, comme s'il s'agissait d'une nouvelle plantation. Placez la plante, en la tenant d'une main. De l'autre, ramenez du terreau neuf de façon à combler l'espace entre la motte et la paroi du pot. Faites bien descendre le terreau dans cet espace étroit et tassez-le. Il ne doit pas rester de poche d'air. Ajoutez ensuite du terreau jusqu'à quelques centimètres sous le rebord du pot (on ne remplit jamais à ras). Arrosez ensuite en noyant la base de la plante (cela permet également de combler d'éventuelles poches d'air). Ne fertilisez pas avant plusieurs mois.

Une alternative: le surfaçage

Plutôt que de rempoter, on peut se contenter de surfacer, c'est-à-dire de changer la terre sur 10 cm de hauteur, sans changer le pot ni même dépoter la plante. Couchez le pot et faites tomber toute la terre que vous pouvez, en griffant avec un outil. Remettez le pot droit, remplissez de terreau frais tout le volume que vous avez retiré, puis arrosez. C'est tout !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
RD 651
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54