Élever des semis

Les graines semées en pot ont levé, bravo ! Cependant, le plus délicat reste à faire. Il faut en effet dorloter les jeunes plantules afin de les faire grossir jusqu'à ce qu'elles aient la taille suffisante pour rejoindre la pleine terre du jardin.

Élever des semis

De la lumière !

Lorsque les graines germent, elles forment des cotylédons, qui jouent le rôle de feuilles provisoires. Dès que ces cotylédons sont déployés, la plante a besoin de lumière en quantité suffisante.

Rapprochez les pots d'une fenêtre exposée à l'Ouest, si vous faites vos semis en intérieur. Évitez-leur le plein soleil pour l'instant. Si la tige sous les cotylédons s'étire trop, c'est que les plantules cherchent la lumière et il faut les exposer davantage.

Rapidement, de vraies feuilles se forment entre les cotylédons. Les plantules commencent à grossir un peu.

Elles peuvent ensuite commencer à se gêner, si vous avez semé trop serré. Dans ce cas, vous devrez éclaircir, c'est-à-dire délicatement arracher la moitié des plantules, voire plus. En effet, les jeunes plants ne doivent pas se toucher.

Arrosez délicatement et régulièrement, sans détremper le substrat. Humectez si possible vers la mi-journée, et toujours par le dessous. Aérez également les plantules pendant quelques heures par jour, dans un endroit abrité des forts courants d'air.

Par temps ensoleillé et doux, laissez les semis à l'air libre. Si vous les laissiez en permanence dans une enceinte trop confinée, elles pourraient souffrir de la fonte des semis, c'est-à-dire un dépérissement soudain. Les plantules tendres, comme celles du basilic, y sont très sensibles. Vous pourrez limiter le risque en saupoudrant la surface du pot avec de la poudre de charbon de bois, juste au moment du semis.

Élever des semis

Lorsque les graines germent, elles forment des cotylédons, qui jouent le rôle de feuilles provisoires.

Élever des semis

Arrosez délicatement et régulièrement, sans détremper le substrat.

Élever des semis

Laissez grossir jusqu'à ce que soit venu le moment de les planter en pleine terre.

Repiquez

Lorsque les plantules ont assez grossi pour être manipulées, par exemple à la troisième vraie feuille (sans compter les cotylédons), repiquez-les en pot individuel ou dans une large terrine. Saisissez-les doucement, en les soulevant avec une baguette pour les déterrer.

Replantez-les en les espaçant d'au moins 7 cm en tout sens. Logez les plantules dans un trou effectué avec un bâton, et repoussez le substrat contre les racines de façon à caler la plantule. Cette opération est délicate car on a tendance à blesser les jeunes plantes en les manipulant. Le terreau à utiliser n'a pas besoin d'être mélangé à du sable. Les semis repiqués doivent être gardés à l'air libre et non pas dans une enceinte. Ils ont moins besoin de chaleur qu'au moment de la germination.

Laissez grossir jusqu'à ce que soit venu le moment de les planter en pleine terre, par exemple après les dernières gelées du printemps. Certaines plantules, qui poussent vite, ne sont pas repiquées en pot mais en pleine terre. Si la température le permet et si la plantule a au moins 3 cm de longueur, vous pouvez en effet directement replanter les sujets en pleine terre. Surveillez les attaques de limaces !

M. Jean-Michel GROULT
 
Pépinières PLANFOR
RD 651
40090 UCHACQ - FRANCE
Tel : +33(0)5 58 75 90 80
Fax : +33(0)5 58 06 48 54